mercredi 4 novembre 2009

Une douleur aiguë


Douleurs aiguë au ventre, douleurs au dos, ballonnement, Gaz, constipation.Une semaine d'enfer !
Le 20 octobre 2009, je suis tombée malade, ventre ballonné, gaz, douleurs au dos et douleurs pelviennes, mon ventre avait gonflé comme si j'étais enceinte, il était distendu et très dur, la douleur du côté droit du ventre était aiguë, j'avais ressentie la même douleurs avant que je me fasse opérer de l'appendicite, bref, j'ai pris mon mal en patience et j'ai parcouru les sites internet ce qui disaient de mes symptômes, j'ai visité certains forums, surtout les femmes se plaignaient de cette maladie, elle postaient des messages, mais certains ne recevaient pas de réponses, ou bien la personne qui pose ses questions, ne revient pas pour informer les forumeurs, si elle en guérie et comment qu'elle a fait. Bref, j'ai été déçue car je pensais que je pouvais trouver une réponse avant d'aller consulter mon médecin traitant.
Sérieusement, même pas un médecin en retraite sympa qui pouvait lire et répondre aux internautes désespérés, rien!
Et dire que les médecins préfèrent délivrer des ordonnances payantes, j'ai toujours pris un médecin pour un commerçant, même s'ils sauvent des vies, et même s'ils font une médecine de pointe, ils préfèrent rencontrer une patiente en cabinet médical pour lui délivrer la fameuse ordonnance
Bref, mes douleurs ont persisté au point que je n'ai trouvé aucune réponse sur internet, j'ai pensé même que j'avais un kyste ovarien, donc je suis allée consulter mon médecin généraliste, car ma douleur qui me pliait en quatre. Mon visage était pale et glacé, j'avais des frissons à cause de cette douleur. Je pouvais à peine marcher à pieds les 500 m la distance qui me séparait du cabinet médical où consultait mon médecin généraliste dans mon quartier, "le Doc" comme je le surnommais.
Arrivée devant son immeuble, j'ai remarqué que j'étais à 20 mn en avance, donc j'ai sonné chez sa concierge pour qu'elle m'ouvre la salle d'attente pour l'attendre, en fait, elle n'a pas voulu m'ouvrir; donc, je suis rentrée chez moi, car ma douleur étaient aiguë, il était presque 16h20, j'ai enlevé mon manteau et je me suis allongée sur mon canapé qui me sert de lit car je dors dans le salon à cause de la télévision, que je n'ai pas les moyens de me payer une dans ma chambre.
en m'allongeant j'avais trop mal, j'ai failli téléphoner au (15) pour aller aux urgences avec le Samu. Mais, j'ai préféré me lever et téléphoner à mon médecin pour lui dire que, j'étais passée et que sa porte d'entrée était fermée.
Après avoir reconnu ma voix, il m'a dit de passer et de frapper à sa porte pour qu'il me prenne vite.
C'est ce que j'ai fait, il m'a vu vite fait et m'a prescrit plusieurs boîtes de Meteoxane en gélule à prendre 2 gélules 3 x par jour. donc j'ai fait un autre effort pour aller à la pharmacie de mon quartier et après avoir récupérer mes médicaments, je suis rentrée au supermarché pour m'acheter du miel et des tisanes et des petits gâteaux ( je suis très gourmande même si je suis malade).
Rentrée chez moi, j'ai lavé ma vaisselle, j'ai préparé ma tisane menthe verveine et j'ai pris mes gélules il était 18heures.
Quelques minutes après j'ai attendu si je n'ai pas d'effets secondaires, non, donc j'ai pris ma tisane et mes petits biscuits, j'ai fait mes prières rattrapage de 2 jours (je suis musulmane pratiquante).
La nuit, je l'ai passé blanche, le matin à peine levée, après ma toilette, j'ai préparé un bon café chaud et j'ai repris les 2 gélules de Meteoxane, j'ai continué ainsi pendant 2 jours et au bout du 3em jour ma douleur pelvienne persistait, avant mon petit dej, je ne pouvais à peine marcher, j'ai arrêté de prendre Meteoxane et j'ai déjeuné, j'ai bu mon café chaud sans médicaments, je suis allée chez mon médecin, je l'ai trouvé avec une jeune stagiaire pas plus grande que trois pommes, on dirait qu'elle avait 15 ans, mais elle paraissait très gentille, c'est elle même qui m'a ausculté, j'ai informé mon médecin que j'avais beaucoup plus de douleurs quand j'avalais les gélules Meteoxane... Comme je n'ai aucune couverture sociale, ni CMU, ni Mutuelle, il ma marqué des comprimés Débridat à prendre. Je ne voulais pas les acheter car je n'avais pas d'argent, avec la fin du mois, je suis rentrée à la maison, j'ai posé mon manteau et je suis allée dans ma cuisine préparer un café noir (je suis très dépendante du café) je ne fume, juste que je suis dépendante du café, si je ne le prends pas, une autre douleur cervicale ou migraine s'ajoutera à ma souffrance. Alors, j'ai pris le téléphone et j'ai appelé mon radiologue pour prendre un rendez-vous pour une échographie pelvienne, j'ai oublié de vous dire que j'ai demandé à mon docteur de me prescrire une échographie, Je passerais mon échographie demain matin à 9 heures du matin inchallah!
Après avoir pris ma petite tasse de café, je me suis allongée sur mon canapé et là mon ventre était dur, les gaz et toutes les douleurs m'ont fait pleurer, j'ai pensé bien sûr à une hospitalisation d'urgence, ma sœur devait m'accompagner à l'hôpital Purpan avec ma mère. J'étais pliée de douleurs, je pleure, mais vers 19heures 30 mn, je me suis levée et je suis allée me préparer une tisane de grand-mère, je me rappelle que cette tisane est prise tous les mois, par des jeunes filles le jour de leur cycle menstruel, moi avant j'avais peur de la prendre.
Mais qui ne tente rien, n'a rien, donc j'ai fait bouillir de l'eau, j'ai pris un grand bol et j'ai versé mon eau bouillante sur 3 cuillerées à café de cumin en poudre.
J'ai amené mon plat dans le salon et j'ai commencé à prendre cette tisane sans sucre, dès les premières gorgées, j'ai commencé à ressentir un bien être dans mon petit dos, une petite chaleur, j'ai continué jusqu'à finir mon bol, je suis allée dans la cuisine et j'ai versé une tasse pour terminer.
Les gaz ont arrêté et mes douleurs ont arrêté.
J'ai continué jusqu'à 3 jours de suite de cette tisane après repas et vers 20heures.
Après, cela j'ai préparé une soupe légère et j'ai ajouté encore 3 petites cuillerées à café de cumin en poudre.
Aujourd'hui, je n'ai plus de douleurs pelviennes, mais j'ai encore quelques gaz, mon ventre n'est plus ballonné et demain je vais passer mon échographie pour savoir ce qui à soigner sérieusement.
J'ai oublié pendant tout ces jours de douleurs, je n'ai jamais cessé de me faire des tisanes de verveine ou de menthe pour les prendre avant de me coucher la nuit ou après repas de midi après toutes mes tisanes je prenais une petite cuillère de Miel à la Gelée Royale pour ne pas souffrir d'estomac, car les tisanes de cumin peuvent m'irriter mon estomac.
Lahouaria

8 commentaires:

  1. Ya3tik essa7a, grand merci pour ttes ces infos. Bonne continuation. Mazory

    RépondreSupprimer
  2. merci infiniment pour ce blog.
    Je vous récite mon problème dont l’espoir de trouver une solution chez vous inchallah
    je souffre d'un stress chronique suivi d'une sensation de boule dans le ventre et dans la gorge durant toute la journée.
    j'ai visité des médecins et des psychologues mais sans résultat.
    pourriez vous m'apporter quelque chose pour soigner mon malaise ?
    merci de votre réponse. et merci encore une fois pour votre blog Salam.
    mon e mail: ranid652@yahoo.fr

    RépondreSupprimer
  3. Merci à tous et ceux qui aiment ce blog
    Salutations

    RépondreSupprimer
  4. Je vous remercie beaucoup pour les recettes ainsi que les remèdes, que dieu vous porte l'aide pour les efforts fournis pour concevoir ce blog si intéressant.

    KIKA

    RépondreSupprimer
  5. Un grand merci pour cette article que dieux te protége

    RépondreSupprimer
  6. Un grand merci pour cette article que dieu vous protège

    RépondreSupprimer
  7. Un grand merci pour cette article que dieu vous protége

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer